Les cours en ligne compromettent la réussite des étudiants

Les cours en ligne compromettent la réussite des étudiants

Les statistiques montrent que la fermeture physique des écoles diminue les chances de réussite des étudiants. Devant suivre les cours à distance, seul 17 % des inscrits arrivent au bout de leurs enseignements. D’après des chercheurs, les cours en ligne donnent seulement des résultats en complément de cours présentiels. Acquérir du savoir demande un travail de longue haleine non-possible avec le décrochage scolaire des étudiants.
Dans le cas où les cours en ligne offraient une réelle alternative, des médias comme la télévision, auraient pu surfer sur la vague et devenir un incontournable de la formation. Le face-à-face entre un enseignant et un élève reste la méthode la plus efficace pour enseigner.

La frustration des élèves

Cette situation déstabilise les étudiants. Seuls, dans leur appartement d'étude, ils vivent des moments de grande fragilité et de solitude. Cette atmosphère difficile empêche les élèves d’être concentrés, d’effectuer un travail constant et d’être motivés. Pour répondre à cette instabilité, la plupart retournent chez leurs parents pour trouver du réconfort.

La frustration des enseignants

Les cours à distance créent de la solitude et de la frustration pour les enseignants aussi. Seuls devant leurs ordinateurs, ils doivent réinventer leurs exercices, modalités d’examens et contenus. Le retour d’expérience est négatif. Un métier nécessitant des capacités sociales devient technique et robotique. Technique, car il nécessite désormais de maîtriser les différentes plateformes digitales. Robotique, car les interactions se font plus rares et timides dans les cours. Pour finir, les enseignants allument leurs ordinateurs, récitent leurs cours et éteignent tristement leurs appareils.

Cette situation sur le long terme

Il faut réinventer l’enseignement à distance. Les mesures sanitaires devenant toujours plus strictes, il faut se préparer à continuer ce format d’enseignement. Les formations plus rigoureuses comme la médecine risquent d’être fortement impacté. Les formations artistiques sont quant à elles quasiment impossibles à donner à distance.

Bruno - 31 décembre 2020